marigny de grilleau - réussir au casino
"Si vous sortez du casino chaque fois avec 1 pièce supplémentaire à celles que vous aviez en poche en rentrant, vous deviendrez riche..."
Les mathématiques raisonnent par "l'absurde", les statistiques par la "réalité". Les deux ne sont pas antagonistes. Ils sont complémentaires.Votre serviteur

mes statistiques

l'apport de l'informatique


L'informatique notre allié

Le gain scientifique sorti en 1926 n'a pas pris une seule ride, mieux même, il rend totalement obsolètes toutes les méthodes existantes en matière de casino.

Le problème qui se posait dans la recherche de l'écart est le temps mis à son exécution manuellement. Grâce aux applications que nous avons informatisées, la recherche de l'écart ne prend que quelques secondes. Et cela sans aucun risque d'erreurs.


Manuellement il nous fallait 90' pour classer 64 boules sans pour autant trouver un écart. Maintenant, en une cinquantaine de minutes nous avons 4 écarts prêts à être joués au casino. Et encore il s'agit de l'application M purement marignienne. Pour les applications E et R il ne sera même pas nécessaire de rentrer une permanence. Nous avons donc créé un outil adapté dénommé M.E.R.L.E.


Pour le travail accompli nous avons durci les conditions de recherche de l'écart et ce, sans toucher à l'orthodoxie. Ce qui n'est pas un mince exploit pour un plus grand confort et une plus grande puissance de jeu.Le gain scientifique se marie très bien avec l'informatique et vous le découvrirez tout au long des diverses applications et de l'utilisation de vos divers logiciels.



extrait du traité pratique

Il reste à trouver un procédé pratique pour faciliter et multiplier la découverte d'écarts de 3 à 4 fois la valeur de la racine carrée : nous croyons que cette découverte est possible...

Comment tout ce travail pourrait-il arriver à s'exécuter automatiquement, mécaniquement, nous l'ignorons, mais nous croyons que l'on y parviendra par cette voie : ce sera la solution définitive de ce travail énorme entrepris pour vaincre...



Lorsque l'on se souviendra qu'elles furent écrites avant les années 1930, nous seront surpris d'un tel don de clairvoyance de la part de son auteur... c'est tout à son honneur... A travers notre besogne nous espérons avoir réussi à le servir tel qu'il le mérite.

Applications

L'application M est typiquement marignienne. Nous utilisons une permanence réelle pour nous aider à trouver un écart minimum de 2.618 fois la valeur de la racine carrée du nombre de figures dans lequel il se meut. Vous constaterez qu'il existe plusieurs seuils. Du plus grand 5.674 dont vous ne verrez jamais de votre vie un écart d'une telle ampleur au plus petit donc de 2.618. Avec une grande facilité vous serez en mesure de trouver un écart quel que soit son importance. Chaque seuil comporte 2 conditions.

Nous avons utilisé toutes nos connaissances pour rédiger ces conditions que nous avons voulu plus restrictives. Nous ne dévoilerons pas ici nos secrets de fabrication mais sachez que vous pourrez utiliser ces écarts immédiatement.


La capture d'écran ci-dessus vous montre une des pages statistiques qui vous permettront de constater que les probabilités se vérifient déjà sur 1 024 boules et de trouver malgré tout, des écarts anormaux. En effet en moyenne nous sommes en mesure de trouver au moins 3 écarts anormaux en 1 024 boules. Les tests ont porté sur plus de 70 permanences de 1 024 boules. Ce qui confirme là, (mais nous le savions déjà depuis bien longtemps) toute la pertinence et la justesse de la théorie de marigny.


Nous reviendrons plus tard sur les applications E et R. Nous pouvons vous dire que pour l'application R, nous utiliserons les mêmes ingrédients que pour l'application M, mais en se servant d'une permanence randomisée. Quand à l'application E nous avons innové, puisque nous partons d'un écart déterminé à l'avance et grâce à une base de données, reconstituerons une permanence répondant aux critères ci-dessus. Sur cette application nous pensons qu'elle donnera lieu à des recherches scientifiques intenses parmi les systèmiers.

Pour clôturer le tout, plusieurs logiciels pc (dans un premier temps) verra le jour. Ceux-ci reprennent en totalité toutes les applications.


Nous avons entre les mains un outil puissant qui nous assurera le gain à long terme.


Bien évidemment vous pourrez accéder à ces applications, au logiciel, à la méthode du gain scientifique en version neuve. Ainsi qu'à l'oeuvre complète.


N'hésitez à plonger dans cette aventure que représente le gain scientifique.

Valid XHTML 1.1 CSS Valide ! Contrat Creative Commons 2010-2014